J’ai un projet de pédagogie ou de médiation animale, mais pas de lieu… les tracas du foncier

J’ai un projet de pédagogie ou de médiation animale, mais pas de lieu… les tracas du foncier

Vous avez un projet de ferme pédagogique ou de médiation animale, mais pas de foncier approprié pour exercer ? Pas de panique ! Dans cet article, je vous propose deux voies de contournement, pour démarrer votre projet, sans vous ruiner dans l’achat d’un terrain ou d’une ferme !

Cet article est aussi accessible sous format audio / vidéo

Pourquoi les fermes pédagogiques et les projets de médiation animale poussent-ils principalement en zone urbaine ? Précisément parce que c’est là que la rencontre entre le monde vivant et l’humain se fait le moins naturellement, ou le plus difficilement. Malheureusement, c’est aussi là que le coût du foncier est le plus tendu, décourageant les porteurs de projets qui auraient aimé s’implanter. Comment effectivement envisager d’acheter son propre terrain, sa ferme, ou son lieu d’exercice, quand même le prix d’un appartement semble inaccessible ?

Paris et sa région : symboles d'un foncier trop inaccessibles pour implanter des petits projets nécessitant de l'espace...
Paris et sa région : symboles d’un foncier trop inaccessibles pour implanter des petits projets nécessitant de l’espace…

Utiliser un terrain ou des bâtiments publics

Prenons le cas de l’Île de France, dont le marché immobilier (et agricole) est absolument fou. Vous ne pouvez pas acheter de terrain ou de ferme ? Empruntez-là à une collectivité. Pour être plus précis : à une mairie. Pourquoi la mairie ? Parce qu’elle est l’échelon le plus concerné par l’attractivité de son territoire. Elle s’oblige généralement à proposer des activités à vocation sociale et environnementales.

C’est dans le cadre de leurs politiques de développement durable et d’éducation à l’environnement que beaucoup d’entre elles (en tout cas de plus en plus) proposent un « lieu ferme », qu’elles mettent à disposition d’associations contre bons soins et contreparties.

Comment fonctionne un appel à projet ?

Une collectivité publie un appel à projets, avec un descriptif et un cahier des charges. Vous devez monter un projet solide, viable économiquement, et utile pour la collectivité. Si le projet est retenu, vous devenez « concessionnaire », c’est-à-dire que vous disposez de l’usage du foncier, sans en être propriétaire, pour un certain nombre d’années. Vous serez généralement libres dans l’exercice de vos activités. Les contreparties peuvent être financières (paiement d’un loyer), en nature (accueil des écoles de la commune pour un certain nombre d’heures d’animations), et/ou administratives (établir des rapports d’activités réguliers, etc.).

Rechercher des appels à projets publics peut s'avérer un bon moyen de démarrer son projet animalier, de ferme pédagogique, ou encore de médiation animale.
Rechercher des appels à projets publics peut s’avérer un bon moyen de démarrer son projet animalier, de ferme pédagogique, ou encore de médiation animale.

Où trouver les appels à projets pour mon projet de pédagogie ou de médiation animale ?

Vous devez surveiller plusieurs sites. D’abord le site des communes qui vous intéressent. Elles ont probablement une page « actualité » ou une page « appels à projets ». Les suivre sur Facebook n’est pas une mauvaise idée non plus. Ensuite, suivez d’autres types de collectivités ou d’administrations (intercommunalités, départements, région, monuments nationaux). Suivez également les sites officiels de publications d’appels à projet ou « appels à consultation » : www.appelaprojets.org  est une bonne source, que vous pourrez compléter avec https://www.marches-publics.gouv.fr/?page=entreprise.AccueilEntreprise et afd.fr.

Vous ne trouvez pas ? Pourquoi pas monter un mini dossier et le proposer aux élus spontanément ?

Les partenariats privés : associez-vous avec des agriculteurs

Des projets de partenariats entre un agriculteur (éleveur par exemple) et une personne portant un projet de pédagogie ou de médiation animale fleurissent de plus en plus. Pourquoi ? Parce que tout le monde peut y gagner !

L’agriculteur valorise sa ferme, vous diminuez vos investissements

Un nombre grandissant d’agriculteurs se sentent assez « mal aimés » par la population, votre projet pourrait leur faire du bien et leur redonner estime et honneur.

Voir aussi l’article La France agricole : quelles perspectives pour 2019 ?

Si on est plus concret, votre implantation dans leur ferme sera aussi une source de diversification (vous leur verserez un revenu pour vous accueillir) et de visibilité (vos clients pourront, par exemple, acheter ses produits au passage).

S'associer avec un agriculteur : une solution gagnant-gagnant !
S’associer avec un agriculteur : une solution gagnant-gagnant !

De votre côté, c’est une économie drastique que vous faites. Au minimum, c’est le foncier que vous n’avez pas à acheter, mais en nouant un bon partenariat, vous aurez peut-être déjà de bonnes installations (une grange convertie en salle pédagogique) et des animaux déjà sur place ! Vous n’avez plus qu’à compléter avec quelques autres animaux, ce ne sont pas les mètres carrés qui manquent ici, n’est-ce pas ?

Comment trouver le bon partenariat ?

Le projet peut prendre son temps, c’est vrai. Vous devez d’abord rédiger un mini projet, que vous pouvez transmettre à toutes les fermes que vous jugez intéressantes. Ensuite, vous allez devoir évaluer votre capacité à travailler en collaboration étroite avec la personne (allez-vous vous entendre sur la durée) et avec le lieu (est-il suffisamment sécurisé, pas trop bruyant, accessible ?).

Faites-vous accompagner pour rédiger un contrat qui vous sécurise vous et votre partenaire : vous ne voulez pas devoir déménager au bout de 6 mois.

Si l’association parfaite n’est pas simple à trouver, elle vaut la peine d’essayer, car les résultats d’un bon partenariat seront plus solides qu’un projet mené seul.e. Vous n’avez rien à perdre, cherchez ! Alors, si vous n’avez pas un demi-million d’euros pour acheter quelques m², privilégiez le partenariat. Qu’il soit public ou privé, il vous apportera des opportunités intéressantes, et vous permettra de vous développer plus rapidement.

Tristan FERRE
Consultant, coach et fondateur de la formation «Je lance mon projet animalier : médiation animale et fermes pédagogiques»

Logo les Entrepreneurs animaliers

Vous souhaitez devenir entrepreneur animalier, et la relation homme / animal vous passionne ? je vous offre une formation en ligne gratuite : inscriptions ici

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire